Admissibilité

Le Programme de mobilité internationale et de courts séjours à l’extérieur du Québec du ministère de l’Enseignement supérieur (MES) – bourses à la mobilité – s’adresse aux étudiants de l’UQAM qui souhaitent réaliser un séjour d’études d’au moins 3 semaines à l’extérieur du Québec. Celui-ci doit obligatoirement être crédité ou reconnu par le programme d’études à l’UQAM.

Séjours d’études hors Québec admissibles

  • Cotutelle de thèse* (3e cycle) : prévue dans le cheminement académique de l’étudiant (entente de cotutelle)
  • Double diplôme* (2e cycle) : prévu dans le cheminement académique de l’étudiant (admission au double diplôme)
  • Échange étudiant : 1 ou 2 trimestres d’études à temps complet (cours crédités) dans un établissement partenaire de l’UQAM
  • Échange hors entente* (transfert de crédits hors Québec) : 1 ou 2 trimestres d’études à temps complet (cours crédités) dans un établissement non partenaire de l’UQAM
  • École d’été* : offerte par l’UQAM ou par un établissement d’enseignement reconnu, mais créditée à l’UQAM
  • Séjour ou stage de recherche* (cycles supérieurs) : recherche effectuée dans un établissement d’enseignement, un centre de recherche, un organisme, etc., qui s’inscrit dans le cadre du programme de maîtrise ou de doctorat à l’UQAM
  • Stage pratique* : crédité à l’UQAM (avec un ou des sigles de cours prévu(s) au programme d’études)

Les étudiants qui participent à une cotutelle de thèse, un double diplôme, un échange hors entente, une école d’été, un séjour de recherche ou un stage pratique sont responsables de l’organisation de leur séjour d’études hors Québec (ex. : contact avec le milieu d’accueil, admission, inscription, demande de visa, etc.). Le SRID traite exclusivement votre demande de bourse. En ce sens, ces séjours d’études ne doivent pas obligatoirement se dérouler au sein d’un établissement partenaire de l’UQAM.

Critères d’admissibilité

Pour être admissible au programme de bourses à la mobilité, vous devez :

  • Au moment du dépôt, être admis et inscrit dans un programme de baccalauréat, de baccalauréat par cumul, de maîtrise ou de doctorat1.
  • Au moment du dépôt et jusqu’au moment du départ, avoir une moyenne cumulative minimale de :
    • 2,8/4,3 au 1er cycle
    • 3,2/4,3 aux cycles supérieurs
  • Au moment du départ, avoir complété :
    • Un minimum de 24 crédits au 1er cycle
    • Un minimum de 6 crédits aux cycles supérieurs
  • Effectuer un séjour qui respecte les exigences suivantes :
    • Durée : Le séjour doit être de 3 semaines consécutives minimum (1 semaine = 5 jours ouvrables, du lundi au vendredi inclusivement). Les séjours fractionnés dans plus d’un établissement ou d’un pays ne sont pas financés.
    • Reconnaissance du séjour : Les études ou les activités de stage/recherche doivent être créditées ou reconnues par le programme d’études à l’UQAM et nécessaires à l’obtention du grade de baccalauréat, maîtrise ou doctorat2Vérifiez les exigences selon le type et la durée du séjour d’études en consultant la section Règles de financement.

1. Les étudiants admis à une majeure, une mineure ou un certificat doivent aussi être admis au baccalauréat par cumul au moment du dépôt de leur demande de bourse. Les étudiants admis à un DESS ou à un programme court de 2e cycle ne sont pas admissibles à la bourse à la mobilité.

2. Aucun étudiant ne peut recevoir une bourse à la mobilité pour faire des cours hors programme à l’étranger. Conformément à l’article 1.4.5 du règlement no 5 (PDF), un cours hors programme est un cours non comptabilisé dans le programme d’études. Toutefois, les cours optionnels ou libres, puisque reconnus dans le programme d’études, peuvent être faits à l’étranger.

Conditions de participation

L’étudiant qui bénéficie de la bourse à la mobilité s’engage à :

  • Poursuivre ses études ou activités de stage/recherche à temps complet dans son établissement/milieu d’accueil.
  • Demeurer inscrit à temps complet à l’UQAM pendant son séjour d’études.
  • Acquitter ses frais de scolarité à l’UQAM, le cas échéant.
  • Rembourser en partie ou en totalité la bourse à la mobilité en cas de désistement, de non-respect de ses engagements (abandon de cours, échec, etc.) ou de modification du séjour d’études (destination ou durée). Si tel est le cas, l’UQAM se réserve le droit de réviser le montant de bourse attribué. Si le séjour est abandonné pour des raisons de santé, l’étudiant devra fournir une pièce justificative.