Travail étudiant et postdiplôme

Si vous êtes étudiant étranger à l’UQAM et que vous désirez travailler sur le campus ou hors campus, vous devez vous assurer de répondre aux critères d’admissibilité. De plus, si vous avez un stage à faire, vous aurez besoin d’un permis de travail pour le faire. Enfin, une fois vos études complétées, vous pourriez être admissible au permis de travail postdiplôme.


Travail pendant les études

Pendant vos études, vous pourriez travailler sur le campus de l’UQAM ou hors campus sans détenir de permis de travail. Assurez-vous toutefois que vous remplissez les conditions d’admissibilité!

Travail sur le campus

L’étudiant peut travailler sur le campus de son université sans détenir de permis de travail sous certaines conditions.

Je suis admissible si :

  • J’ai un permis d’études valide;
  • Je suis un étudiant inscrit à temps plein.

Pour davantage d’information, visitez le site d’IRCC.

Travail hors campus

L’étudiant peut travailler hors campus sans détenir de permis de travail sous certaines conditions.

Je suis admissible si :

  • J’ai un permis d’études valide;
  • Je suis un étudiant inscrit à temps plein;
  • Je suis un étudiant inscrit à un programme d’une durée d’au moins six mois qui mène à l’obtention d’un diplôme (baccalauréat, maîtrise, doctorat, majeur, mineur) ou d’un certificat.

Je ne suis pas admissible si :

  • Je suis un étudiant libre;
  • Je suis un étudiant inscrit en propédeutique;
  • Je suis un étudiant inscrit dans un programme court;
  • Je suis un étudiant inscrit dans un programme d’anglais ou de français langue seconde.

Règles à respecter

  • L’étudiant ne peut travailler plus de 20 heures par semaine durant les trimestres universitaires réguliers (automne et hiver);
  • L’étudiant peut travailler à temps plein pendant les congés réguliers prévus au calendrier universitaire (par exemple les vacances d’été, de noël, etc.) s’il est inscrit à temps complet au cours du trimestre précédent un congé régulier et y succédant.

Exemple : Line est étudiante au baccalauréat en sciences politiques. Elle était inscrite à temps complet au trimestre d’hiver et est inscrite à temps complet au trimestre d’automne. Elle peut donc travailler à temps plein durant l’été. Pendant le trimestre d’automne, elle pourra travailler un maximum de 20 heures par semaine.

L’étudiant aux cycles supérieurs a l’obligation d’être inscrit à temps complet au trimestre d’été. Le congé d’été prévu au calendrier s’étend du mois de juillet au mois d’août.

Exemple : Julien est étudiant à la maîtrise en communication. Il est inscrit à temps complet pendant le trimestre d’été. Il peut donc travailler un maximum de 20 heures par semaine au trimestre d’été et à temps complet au cours des mois de juillet et août, s’il est inscrit à temps complet au trimestre d’automne suivant.

Pour davantage d’information, visitez le site d’IRCC.

Vérification de votre admissibilité

Visitez le site d’IRCC pour vérifier votre admissibilité: 

Je vérifie mon admissibilité


Travail après les études : le permis de travail postdiplôme

Après avoir complété un programme d’études à l’UQAM, vous souhaitez travailler au Canada? Il vous faudra obtenir un permis de travail. Vous pourriez être admissible au permis de travail postdiplôme.

Conditions d’admissibilité au permis de travail postdiplôme (PTPD)

Je suis admissible si :


Je ne suis pas admissible si :

Vous n’êtes pas admissible au permis de travail postdiplôme, mais vous pourriez être admissible à faire une demande de permis de travail via le programme de Expérience internationale Canada. Vérifiez les conditions d’admissibilité.

Pour davantage d’information sur le permis de travail postdiplôme et pour en faire la demande, visitez le site d’IRCC.


Validité du permis de travail postdiplôme

La validité du permis de travail devrait être équivalente à la durée de votre programme d’études ou de vos programmes d’études au Canada jusqu’à concurrence de 3 ans. Attention : La date d’expiration du permis de travail ne dépassera pas la date d’expiration de votre passeport.


Période de transition entre la fin des études et le permis de travail postdiplôme

 Visitez le site d’IRCC

Étape par étape : travailler après les études de 1er cycle

Les étapes qui officialisent la fin de vos études sont encadrées par le règlement n°5 des études de premier cycle de l’UQAM. C’est seulement au terme de ces étapes que vous pourrez déposer une demande de permis de travail postdiplôme (PTPD).


Fin des études

Dernier examen.

Corrections

Corrections des examens, dépôt des notes, période de modifications et de révision des notes…

Confirmation par le programme

Confirmation par le programme de l’approbation de fin de scolarité confirmant que l’étudiant a satisfait aux exigences de son programme d’études.

Confirmation par le Registrariat de la diplomation  en vigueur ou à venir

Remise par le Registrariat de l’attestation de réussite de son programme d’études.

Possibilité de dépôt d’une demande de PTPD.

Étape par étape : travailler après les études aux cycles supérieurs

Les étapes qui officialisent la fin de vos études sont encadrées par le règlement n°8 des études de cycles supérieurs de l’UQAM. C’est seulement au terme de ces étapes que vous pourrez déposer une demande de permis de travail postdiplôme (PTPD).


Fin des études

Dépôt initial du mémoire / de  la thèse / du rapport de stage / du travail dirigé / de l’essai.

Corrections du comité d’évaluation

Corrections du comité d’évaluation du mémoire / de la thèse / du rapport de stage / du travail dirigé / de l’essai.

Corrections par l’étudiant

Corrections par l’étudiant de son mémoire / de sa thèse / de son rapport de stage /de son travail dirigé / de son essai.

Confirmation de l’approbation des corrections

Dépôt final du mémoire / de la thèse / du rapport de stage / du travail dirigé / de l’essai. Confirmation de l’approbation des corrections. 

Modification du statut de l’étudiant par le Registrariat

Remise par le Registrariat de l’attestation de réussite du programme d’études.

Possibilité de dépôt d’une demande de PTPD.


Autres informations sur le travail étudiant et postdiplôme

Obligations fiscales (impôts)

Déclaration de revenus

En vue de vos déclarations distinctes (fédérale et provinciale), chaque année en février, vous sont envoyés des relevés, soient le:

  • T2202A (fédéral) et le Relevé 8 (provincial) de l’UQAM;
  • T4 (fédéral) et le Relevé 1 (provincial) de votre employeur.

Dates limites

  • Une année fiscale débute le 1er janvier et se termine le 31 décembre.
  • Vous avez jusqu’au 30 avril de l’année qui suit l’année fiscale pour produire votre déclaration de revenus.

Foire aux questions (FAQ)

  1. Est-ce tous les étudiants étrangers sont obligés de faire leurs déclarations de revenus (impôts)?
    Les étudiants qui ne gagnent pas de revenus n’ont pas à produire des déclarations de revenus (impôts) provinciale ou même fédérale. Cependant, il est intéressant pour eux de le faire. En effet, cela leur permet de bénéficier de certains programmes sociaux et d’enregistrer leurs frais de scolarité auprès de l’Agence du revenu du Canada et de l’Agence du revenu du Québec afin de pouvoir les déduire s’il reviennent travailler au Québec.(Devez-vous produire une déclaration ?)
  2. Y a-t-il une catégorie d’étudiants plus touchée que d’autres, par exemple les travailleurs autonomes?
    Les salariés et les travailleurs autonomes doivent produire une déclaration de revenus au Québec et une au Canada.
  3. Est-il possible d’affirmer qu’il est avantageux pour les étudiants étrangers de faire leurs déclarations de revenus (impôts)?
    Les étudiants qui ont des revenus inférieurs à 12 000 $ canadiens recevront en retour d’impôt ce qui a été prélevé sur leur salaire. Chaque étudiant qui reste au Québec plus de 183 jours devrait produire des déclarations de revenus (impôts), car il est alors considéré comme un résident et se trouve ainsi imposable sur son revenu mondial.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus


Journées fiscalité UQAM

  • Quand ? Les 23 et 25 mars 2020
  • Où ? Pour plus d’info, cliquez ici.

Clinique d’impôt ESG UQAM

Les étudiants en sciences comptables de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM (ESG UQAM) aideront gratuitement les personnes à faible revenu dans la préparation de leurs déclarations de revenus lors de leur Clinique d’impôts qui se tiendra les 28 et 29 mars 2020, de 9h à 16h. Pour plus d’informations, veuillez consulter leur site Web.

Numéro d’assurance sociale (NAS)

Vous avez besoin d’un numéro d’assurance sociale (NAS) pour travailler au Canada. Vous pouvez en faire la demande.

Modification du permis d’études

Vous répondez aux conditions d’admissibilité, mais ce n’est pas indiqué que vous pouvez travailler sur votre permis d’études? Vous pouvez faire une demande de modification.

Stages

Qu’est-ce qu’un stage ?

Le stage est une activité académique obligatoire et reconnue dans le programme d’études canadien.

Le stage peut être rémunéré ou pas.

Je suis un étudiant en échange. Puis-je faire un stage ?

Si vous désirez effectuer un stage dans le cadre de votre séjour au Canada et que ce stage est une exigence de votre université d’attache, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) vous offre certaines possibilités via le programme Expérience internationale Canada.  Ainsi, vous devez vous procurer un permis de travail pour effectuer ce stage.  Prenez note que vous n’êtes pas éligible au permis de stage coop.

Qu’est-ce que le permis de travail pour stage ou le permis de travail coop ?

Le permis de travail pour stage est un document qui autorise son détenteur à travailler dans un emploi:

  • Qui constitue une exigence pour tous les étudiants dans son programme;
  • Qui est essentiel à l’obtention du diplôme canadien;
  • À condition que cet emploi n’occupe pas plus de 50 % du programme d’études.

Ces emplois constituent alors des stages. Vous pouvez obtenir plus d’information à ce sujet sur le site du Gouvernement du Canada.

Quand déposer la demande du permis de travail pour stage?

Dès que l’étudiant sait qu’il aura un stage obligatoire à effectuer dans son programme d’études à l’UQAM, il peut déposer une demande un permis de travail pour stage.

La demande se fait soit avec une première de permis d’études, avec la demande de renouvellement de permis d’études ou encore, seul (il faut alors détenir un permis d’études valide).

Comment faire une demande de permis de travail pour stage ?

  • Obtenir une lettre du Registrariat confirmant que le stage est obligatoire dans le programme d’études et pour la diplomation de l’étudiant.
  • Cliquez sur « Autre attestation » et écrire dans le champs « Remarque », « permis de travails stage ».

Pensez à vérifier les délais de traitement pour faire votre demande à temps.

Besoin d’un examen médical ?

Pour réaliser un stage dans certains domaines (ex. santé, éducation, enseignement préscolaire,etc.), vous devez subir un examen médical auprès d’un médecin désigné par les autorités canadiennes. Prévoyez faire l’examen quelques semaines avant de présenter votre demande de permis de travail pour stage.

L’examen médical est à vos frais. Le centre de traitement qui analyse votre dossier vous contactera au besoin et vous fournira les instructions à suivre.

Nos ateliers sur le travail étudiant et le permis de travail postdiplôme

À chaque trimestre, nos conseillers offrent des séances d’information sur le permis de travail postdiplôme.

Surveillez nos ateliers et inscrivez-vous!


beenhere

IMPORTANT

Toutes les informations données dans cette section sont tirées du site d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ainsi que du site du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec (MIFI); en cas de différences, ce sont celles d’IRCC et du MIFI qui prévalent. Pour toutes les demandes auprès d’IRCC, veuillez noter que les délais de traitement peuvent varier. Il est donc important de vérifier les délais de traitement avant de faire votre demande.

L’information contenue sur ce site ne constitue pas un avis juridique et n’engage pas l’UQAM.